_____ L’Art des Khazars comme celui des Bulgares et des Hongrois fut surtout un art d’imitation proche des modèles perses sassanides. Les Khazars furent les principaux artisans de l’expansion de l’art perse et byzantin chez les peuplades à demi- barbares de l’Europe de l’Est. On a découvert en 1791 le fameux trésor « de Nagyszentmiklos » qui est un ensemble de 23 vases en or datant du Xème siècle.

 Aucun roi dans cette partie du monde n’a d’armée régulière , sauf le roi des Khazars . C’etait Une armée de métier avec une garde prétorienne. La capitale de cet empire bigarré fut probablement la Forteresse de Balandjar sur le piémont septentrional du Caucase. Après le VIII ème s. , elle fut transférée à Samandar sur la rive occidentale de la Caspienne, et plus tard à Itil sur l’estuaire de la Volga.

 La coutume dans la capitale est d’avoir 7 juges. Deux sont pour les musulmans,( ils jugent suivant le Coran), deux pour les Khazars ( ils jugent suivant la Torah) deux pour les chrétiens ( ils jugent selon l’évangile) et un pour les Saqalibah, les Rhus, et autres païens). Quoiqu’il en soit on peut retenir comme certitude le caractère sacré du Kagan. D’apres Artamanov( historien) on peut dire que l'avènement du Judaïsme comme religion officielle aurait été l’aboutissement d'un coup d’état qui en même temps aurait réduit à un rôle purement figuratif le Kagan descendant d’une dynastie païenne.   Il est probable qu’il y a un lien entre l’adoption du Judaïsme d’une part et l’etablissement De la double monarchie d’autre part.

 

 

       La Conversion

 La conversion des Khazars à la pure religion de Jéhovah est un fait unique dans l’Histoire.

 Au début du VIII s. le monde était polarisé par les deux super puissances représentées par le Christianisme et l’Islam. L’empire Khazar représentait une 3 ème force , pour pouvoir exister et maintenir son indépendance il n’eut d’autre choix que le Judaïsme qui le soustrayait à l’autorité de Byzance ou à celle du calife de Bagdad.

Assuré de sa puissance( réserve des tribus vassales)  le royaume Khazar avait une position de 3 ème force car une conversion à l’une ou l’autre de ces deux religions aurait entraîné la soumission, la fin de l’independance.

 Le Kagan adopte la circoncision, mais permet à son peuple de conserver son paganisme. La khazarie devint une terre d’accueil pour les exodes périodiques des juifs soumis à Byzance, surtout sous les règnes d’ Héraclius au VII s. et sous Léon III au VIII s., sous Basile et Léon IV au IXs. et sous Romain au Xs. Les exilés apportaient avec eux les arts et les métiers, des méthodes d’agriculture et de commerce et finalement l’alphabet hébreu. Il semblerait que l’influence juive à la cour des Khazars était déjà assez forte avant la conversion officielle. Il semble en effet que le Judaïsation khazar s’effectua en plusieurs étapes.

 En conclusion le Judaïsme des Khazars fut donc un processus graduel déclenché par une manœuvre politique qui pénétra lentement dans les couches profondes des esprits....et pour finir provoqua le messianisme de la période de déclin. L’engagement religieux survécut à l’état et persista dans les établissements khazars israélites de Russie et de Pologne.